Équipements des routes
& des rues
 

Généralités

 
 

La signalisation routière

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 mars 2013 (modifié le 21 avril 2021)

La signalisation routière a pour objet de rendre plus sûre et de faciliter la circulation routière, d’indiquer ou de rappeler diverses prescriptions particulières de police et de donner des informations relatives à l’usage de la route.
(Art. 1er de l’IISR – Voir Réglementation)

La signalisation routière désigne l’ensemble des équipements de signalisation (panneaux, marquage, feux, …) lisibles par les usagers de la route et pouvant être implantés sur le domaine routier.

Elle se compose des dispositifs suivants portant les signaux :
- la signalisation verticale par panneaux
- la signalisation verticale par feux
- la signalisation verticale par balisage
- la signalisation verticale par bornage
- la signalisation verticale par dispositifs de fermeture (barrières)
- la signalisation horizontale par marquages des chaussées


Elle assure ainsi 3 grandes fonctions au regard des messages qu’elle délivre aux usagers de la route :
- permanente : elle délivre des messages constants sur dispositifs fixes
- temporaire : elle délivre des messages temporaires sur des dispositifs implantés de façon non permanente
- dynamique : elle délivre des messages variables sur des dispositifs implantés de façon permanente

Les panneaux de signalisation routière se divisent en quatre catégories :
- les panneaux indiquant un danger
- les panneaux comportant une prescription absolue
- les panneaux comportant une simple indication ou indiquant une direction
- les panneaux relatifs aux intersections et aux régimes de priorité

Les panneaux additionnels appelés panonceaux sont placés en dessous des signaux ou des panneaux de signalisation

Les grands principes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 juin 2021